Action Syndical des Etudiants de Grenoble

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Envoyer Imprimer PDF

Communiqué du 29/04/11

 

Solidarité avec les grévistes de l'École Normale Supérieur (ENS)

 

Depuis le 10 janvier, un mouvement social, notamment appuyé par les élèves et les étudiant-e-s, pour la titularisation d'une dizaine d'employé-e-s contractuel-le-s de cantine, de ménage et de bibliothèque a lieu à l'ENS. Cela faisait un mois que les étudiant-e-s occupaient la direction en soutien aux personnels afin d'obtenir leurs revendications lorsque cette dernière a demandé aux forces de l'ordre d'intervenir, ces dernières étant par ailleurs toujours présentes sur l'école. Cette réponse est malheureusement devenu habituelle quand on revendique plus de droits sociaux et que l'on se heurte à la politique du gouvernement au service du patronat.

La non-titularisation des emplois contractuels n'est pas dû qu'à un manque de moyen mais aussi à un choix de priorité de la direction. En effet, les grévistes ont pris connaissance de courriels de la direction où ils/elles ont appris avec stupéfaction, que 14 postes de CDI avait été proposés par le gouvernement et que la direction de l'ENS les a refusé, soutenue par Pécresse, sous prétexte que ce ne sont pas des postes d'enseignants, ingénieurs (catégorie A ou B). Cela démontre bien que les conditions de travail des personnels précaires non enseignant de l'ENS ne sont pas une priorité pour la direction s'inscrivant ainsi dans la logique du gouvernement de non-renouvellement des postes de fonctionnaires et de destruction du service public.

Ce n'est qu'un des nombreux exemples (voir la lettre ouverte de l'Assemblée Générale ci-dessous) de la non prise en compte des revendications par la direction. La FSE exige l'obtention de toutes les revendications (voir la lettre ci-dessous), le retrait des forces de l'ordre sur l'école et l'abandon de toutes les poursuites judiciaires à l'encontre des acteurs et actrices du mouvement social.

En effet, des plaintes ont été portées contre des étudiant-e-s et des personnels en lutte afin de faire taire la contestation sociale mais nous ne connaissons que trop bien leur méthode: en condamner un pour en terroriser 100 et nous ne nous laisserons pas faire.

 

LA SOLIDARITE EST NOTRE ARME !

TITULARISATION DE TOUS LES EMPLOIS CONTRACTUELS !

POUR LA JUSTICE SOCIALE !

 
Imprimer PDF

Communiqué du 25/04/11

Tous et toutes au contre G8 éducation et recherche !

 

La casse de l'éducation s'organise au niveau international notamment au cours  des G8. Le prochain concernant les universités s'organise en France. Une première partie aura lieu du 28 au 30 avril à Besançon où des étudiant-e-s choisi-e-s par des président-e-s d'université et des recteurs/rectrices discuteront entre eux/elles de la mobilité internationale et du développement durable. La deuxième partie qui devait se dérouler du 5 au 7 mai à Dijon où des président-e-s et recteurs/rectrices d’université de plus de quarante pays discuterons du lien entre universités et entreprises est reportée ou déplacée, nous n'avons pas plus de précisions pour l'instant.

La FSE, ainsi que de nombreuses autres organisations, participera au contre sommet de l'éducation et de la recherche qui est quand même maintenu malgré les changements de dernière minute qui ont pour seul but de déstabiliser la contestation. Ce contre sommet est mis en place afin de combattre la logique de rentabilité imposée à l'éducation par les états au service du patronat.

En effet, partout dans le monde, les universités sont attaquées avec notamment la soumission aux intérêts privés de la recherche et des savoirs, la précarisation des personnels et la hausse des frais d’inscription (Algérie, Colombie, Espagne, Grèce, Irlande, Italie, Maroc, Mexique, Portugal, Royaume-Uni, Tunisie…) au détriment des missions de service public et de la justice sociale. Les enfants des classes populaires se voient ainsi partout restreindre de plus en plus l'accès à un savoir critique.

Ces attaques s'organisent au niveau international, il nous faut donc riposter de la même façon. Ce sommet sera l'occasion de nous coordonner en alimentant les réseaux de lutte internationaux.

Seront donc organisés diverses actions à Besançon entre le 27 et le 30 avril, un contre sommet international du 5 au 7 mai à Dijon et une manifestation le samedi 7 mai départ 14h00 du Campus et 14h30 de la Place Wilson . Lors du contre sommet auront lieu des ateliers, conférences, débats... pour plus d'informations: http://www.contreg8db2011.lautre.net .

La FSE appelle l'ensemble des étudiant-e-s à participer à ces évènements ainsi que de continuer la lutte contre la privatisation de l'éducation.

 

 

ATTAQUE GLOBALE, RIPOSTE GLOBALE

POUR UNE FAC CRITIQUE ET POPULAIRE

POUR LA JUSTICE SOCIALE !

 


Page 24 sur 26

Image au hasard


Informations

Other languages:
english

Toujours d'actualité: À venir: mobilisation contre le projet de Loi Fioraso, réforme de l'Enseignement Supérieur. Non à une nouvelle LRU, non à destruction progressive de nos universités !

.

- Nouveau site Web pour Solidaires Étudiant-e-s Grenoble, retrouvez-nous à cette adresse: solidairesetudiantsgrenoble.wordpress.com

 

Bonne visite !

http://maps.google.fr/maps?q=grenoble+iep&hl=fr&ll=45.191837,5.770311&spn=0.00282,0.006899&fb=1&gl=fr&cid=0,0,14918406369774976810&t=m&z=17&vpsrc=6