Action Syndical des Etudiants de Grenoble

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Communiqués Communiqué contre la circulaire Guéant
Imprimer PDF

Communiqué du 02/02/2012


Communiqué contre la circulaire Guéant

 

Dernièrement, la circulaire Guéant est venue renforcer l'arsenal juridique d'« immigration choisie » et de racisme d'État.

Depuis la loi CESEDA de 2006 (Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile), un-e étudiant-e étranger-ère diplômé-e d'un niveau Master 2 ou équivalent, peut obtenir une APS (Autorisation Provisoire de Séjour) de 6 mois. Durant cette période, il/elle devra trouver un emploi ou une promesse d'embauche, couplé à un soutien écrit de l'Université (directeur/directrice de composante ou Présidence), favorisant ainsi des rapports clientéliste. Si ces conditions sont remplies, la préfecture accorde -ou non- un visa permettant de travailler légalement le temps du premier contrat. Depuis 2006, les ressortissant-e-s des pays n'ayant pas d'accords particuliers de « gestion concertée des flux migratoires » ont moins de possibilités d'y accéder que les autres.

 

La circulaire Guéant accentue le nombre de critères permettant la délivrance de ces visas.

 

Elle développe certaines conditions à caractère nationalistes comme la « connaissance approfondie du pays, d'une civilisation, d'une langue ou d'une culture étrangère ». Les autres critères d'attribution sont basés sur des critères d'excellence, de compétitivité et de profits. Afin que les universités paraissent « attractives » via une insertion professionnelle de haut niveau et que les entreprises qui embauchent renforcent leur taux de profits, seule une toute petite minorité d'étudiant-e-s étranger-e-s ayant eu un « parcours d'excellence », « bénéficieront » de l'autorisation légale de rester sur le territoire. Les autres sont condamné-e-s à renforcer le travail au noir et à être la cible des rafles de la Gestapo républicaine. Claude Guéant cherche sans doute des solutions pour atteindre son quota de 35 000 expulsions d'êtres humains du territoire métropolitain pour l'année 2012 !!

 

Cette nouvelle circulaire s'inscrit dans le cadre d'une politique xénophobe en constante augmentation ces dernières années, qui touche les immigré-e-s en France, et que les étudiant-e-s étrangers-ères subissent de plein fouet (quand ils/elles peuvent accéder à l'Enseignement Supérieur français) :

  • Difficulté accrue pour obtenir et se faire renouveler un visa étudiant

  • Préférence nationale restreignant l'accès aux chambres Universitaires et aux bourses sur critères sociaux.

  • Expulsions de chambres universitaires si les papiers expirent, etc...

 

Régularisation immédiate de tou-te-s les sans-papiers !!

Abrogation de toutes les lois et circulaires racistes !!

Liberté de circulation et d'installation !!

Liberté d'étudier !!

poing-manif

 

Image au hasard